Une rencontre au bord de l'eau de Jenny Colgan


Les romans de Jenny Colgan, c'est comme une boîte de friandises : on met le nez dedans et on le ressort une fois qu'elle est terminée!
J'ai découvert cette auteure un été, au bord de la mer. Olivier était revenu de la librairie avec "La petite boulangerie du bout du monde", pensant que ça pourrait me plaire. Et effectivement : une petite île des Cornouailles, une jeune femme passionnée à laquelle chaque femme entre vingt-cinq et trente ans s'identifie facilement, de l'amitié, de l'amour, des gourmandises... une parfaite lecture décontractante!
Depuis cet été, je lis tous les romans de Jenny Colgan dès qu'ils sortent (ou presque : cet hiver je n'ai eu aucune envie de lire le tome 2 du Cupcake café, mais je me rattraperai prochainement, c'est sûr !!).

Je viens donc de terminer "Une rencontre au bord de l'eau", la suite d'"Une saison au bord de l'eau". L'intrigue se passe de nouveau sur une île coupée de tout, Mure, en Ecosse.
J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les personnages que j'avais découvert l'été dernier: Flora, Fintan, Innes, Ayot, Joel, Lorna, Colton ... 

Flora poursuit sa vie sur Mure où elle a désormais retrouvé ses frères et son père, elle s'investit beaucoup dans sa boutique-salon de thé mais les résultats financiers ne sont pas encore à la hauteur de ses espérances. Elle est tourmentée par les déplacements à New York de son petit ami Joel, qui sont de plus en plus longs. De son côté, Saif, le médecin réfugié de l'île, va voir sa vie transformer par une nouvelle qu'il n'attendait plus!
Sous couvert d'une intrigue un peu à l'eau de rose dirons nous, Jenny Colgan aborde dans ce roman des sujets tels que le mariage homosexuel, la maladie, l'immigration et la guerre, les malheurs d'enfance qui nous poursuivent à l'âge adulte. Sans être de la grande littérature, il m'a semblé que ce tome est un peu moins léger que ce que l'auteure a écrit jusqu'à présent.

En quatrième de couverture, Femme Actuelle dit de ce roman qu'il est "charmant, frais et émouvant". Je reprends les termes du célèbre magazine féminin car je ne pourrais pas dire mieux. C'est une parfaite lecture d'été!

Bonnes lectures à tous...




Commentaires

Articles les plus consultés