Journal de grossesse - 17 SA

Dix sept S.A.
S.A. ?
Des initiales que seuls les professionnels de la grossesse et les futures parents ont en bouche. Un terme que j'avais déjà entendu auparavant, qu'on m'avait déjà probablement expliqué mais qui n'avait pas de sens dans mon esprit.
Désormais, tous les jeudis, c'est un peu comme une nouvelle page qui s'ouvre. Une nouvelle semaine qui commence; des dizaines qui s'écoulent jusqu'à arriver à quarante-et-une.

41 S.A. à la mi-juillet, il fera chaud, il fera beau, ça sera sûrement le plus bel été de ma vie.



Mon bébé,

à dix sept S.A. je n'ai d'yeux et d'esprit libre que pour toi.
Tu occupes mes rêves les plus farfelus. Oui, oui, je parle bien de celui que j'ai fait cette nuit dans lequel je me retrouvais Dieu sait comment avec du caca de chat dans la bouche. Affolée, je comptais les jours avant ma prochaine prise de sang pour m'assurer (sic) que je n'avais pas contracté la toxoplasmose.
La magie des rêves!

Ce weekend, tu as goûté à tes premières crêpes jambon-gruyère-ketchup-sauce sriracha; c'était la Chandeleur et cette semaine, tu découvriras les goût des choux de Bruxelles et des endives au gratin. Il parait que le liquide dans lequel tu baignes à le goût de ce que je mange.

Il y a quelques jours, j'ai essayé pour la première fois un pantalon de grossesse; oh comme c'est agréable à porter et ça dessine un bien plus joli ventre que les pantalons classiques! Voulant toutefois m'arrondir avec style, je vais continuer mes recherches car ceux présents dans les rayons de la marque qui habille à petits prix étaient quand même un peu-beaucoup de mauvaise qualité...
Oh et soyons fous! Quitte à être dans une de ces zones commerciales, pourquoi ne pas aller dans ce magasin de puériculture un peu plus loin, POUR VOIR? (ou histoire de se faire peur, c'est selon). C'est l’œil hagard et sans mots que nous sommes rentrés samedi soir pour préparer nos crêpes de la Chandeleur ! Après avoir regardé le reportage de la Maison des Maternelles : "s'équiper malin & pas cher" ,la tension (toujours elle) est nettement retombée.

Conseil d'amie (je remarque que celles qui sont passées par la grossesse ont toujours des conseils d'amie à donner) : renseignez-vous et réfléchissez posément à ce dont vous aurez besoin en fonction de votre mode de vie avant de courir chez Aubert.

A dix-sept S.A., je ne quitte plus mon bola de grossesse (le pendentif que je montre sur ma photo); c'est un bijou qui m'est très précieux, offert à Noel par ma sœur. Aussi, les rituels du quotidien s'installent; comme me masser une à deux fois par jour avec la très agréable huile anti-vergetures Weleda, un moment avant tout pour moi mais aussi pour toi pendant lequel tu ressens le contact de mes mains sur mon ventre, et puis le soir où nous te disons des mots parfois juste doux, parfois taquins, toujours bienveillants.

Allez, c'est parti mon Alfred, cette semaine ça sera les 18 S.A. ou quatre mois et demi, si jamais je perds le fil des semaines.

Commentaires

Articles les plus consultés