Mes voeux pour 2019

Aucun rapport avec mes voeux pour cette année ! Le 1er janvier, j'ai dégusté cette coquille Saint-Jacques, comme je mangeais chez ma grand-mère quand j'étais petite, et cela faisait bien quinze-seize ans que je n'en avais plus mangé! Madeleine de Proust 💖


Je crois que cette année et depuis fort longtemps (est-ce déjà arrivé une fois, au moins?), je n'ai pas de vœu particulier pour cette année qui débute, pas d'espoir fou pour lequel je croise les doigts, pas de projet d'envergure.

Dire que j'aimerais simplement que les choses continuent comme elles sont constitue-t-il un vœu ?
J'ai tellement été habituée à vouloir plus, mieux, différemment que cette volonté là ne me semble pas réellement être un vœu.

Céline, du blog Les mots ailés invitait ses lecteurs lundi soir sur Instagram à se poser quelques questions dont la suivante : 

" Si tu pouvais appeler au téléphone la version de toi d'il y a un an, que lui dirais-tu?"

J'ai trouvé cet exercice très intéressant et j'y ai beaucoup pensé depuis que j'ai lu cette question. Je peine à y trouver une réponse définitive. La première pensée que j'ai eu, au regard de cette année qui s'est achevée il y a quelques jours, a été d'apaiser la Mélanie du premier janvier deux mille dix huit, qui racontait à une amie ses projets, ses envies d'évolution, son enthousiasme. Oui j'aimerai l'apaiser car elle était sur tous les fronts, à deux cent pour cent. Et deux cent pour cent, c'est déjà le double du maximum normalement acceptable. 

Mais si j'y réfléchis bien, serais-ce pertinent d'apaiser Mélanie et de lui dire de se poser un peu? De profiter plutôt de ce qui est maintenant. Est-ce que ce n'est pas la vie parfois que de se tromper, de prendre les mauvaises directions, de se fatiguer à des choses qui ne prendront jamais vie mais qui vous animent l'espace d'une journée, d'un trimestre, d'une période ? A quel moment connaissons-nous réellement l'utilité de nos entreprises ?

Est-ce que ça ne serait pas mieux de laisser faire Mélanie ?

Aujourd'hui, je suis apaisée. Je suis confiante, calme, je ne cours plus partout et je n'en ai de toute façon pas envie. Ou plus besoin?

Bonjour 2019!

Commentaires

Articles les plus consultés