L'hypertension artérielle pendant la grossesse


L'hypertension artérielle est une maladie qui peut se développer au cours de la grossesse (principalement au 3ème trimestre), même si on avait une tension correcte avant ou au début de la grossesse.
L'hypertension est une maladie qui me fait assez peur, car elle peut entraîner des complications et un suivi médicalisé de la grossesse.
Il faut savoir que la tension artérielle est assez labile, c'est-à-dire qu'elle est influencée par vos émotions, votre état, l'environnement qui vous entoure. Je suis la championne des pics de tension ... parce que j'ai peur d'avoir de la tension! Le chat qui se mord la queue quoi.

Comme c'est un sujet qui m'intéresse (et qui m'inquiète aussi...) beaucoup, et qu'il concerne toutes les futures mamans, voici un article synthétique qui vous explique le pourquoi du comment de l'hypertension gravidique (adjectif se rapportant à la grossesse).

A quoi est due l'hypertension gravidique ?

L'origine de cette maladie qui peut se developper durant la grossesse n'est pas vraiment connue.
Il y a cependant des facteurs de risques :

- antécédents d'hypertension artérielle (pour soi et/ou dans la famille)
- surpoids ou obésité
- manque d'activité physique (sédentarité)
- alimentation riche en sel
- grossesse multiple (on attend des jumeaux)
- grossesse à un âge très jeune ou au contraire, à un âge "tardif" (- de 18 ans ou + de 40 ans)

Quels sont les risques d'une hypertension gravidique?

La fameuse (sic) pré-éclampsie, qui est une complication de la grossesse, au niveau du placenta, qui libère des substances toxiques provoquant une très forte hypertension et des complications rénales.

Le seul moyen de soigner la pré-éclampsie, c'est l'accouchement.

Si il existe la PRE éclampsie, alors il y a aussi l'éclampsie ... C'est quoi ?

C'est une complication de la pré-éclampsie. C'est une crise de convulsion grave pour la maman et le bébé, qui peut survenir au cours du 3ème trimestre de grossesse, durant l'accouchement et jusqu'à une semaine après. 
C'est une complication très rare : environ 1% des femmes souffrant de pré-éclampsie vivent une crise d'éclampsie. 
Inutile donc de s'inquiéter outre mesure; il faut avoir conscience que ça existe et surtout, connaître les signes d'une pré-éclampsie pour savoir la détecter et la prendre en charge à temps.

Quels sont les symptômes de la pré-éclampsie?

- des maux de tête intenses et fréquents
- des bourdonnements dans les oreilles
- des "mouches" devant les yeux
- la sensation de barre épigastrique (sensation de douleur vive très haut dans l'abdomen, sous les seins)
- œdèmes : gonflement des membres supérieurs et / ou inférieurs et du visage
- hypertension artérielle (supérieure à 14/9)
- présence de protéine dans les urines (albuminurie recherchée tous les mois au labo d'analyses)

Et du coup, comment équilibrer sa tension artérielle pendant la grossesse ?


Pendant la grossesse ou pas, maintenir une tension artérielle "normale" (en dessous de 14/9 quand on est enceinte) passe par une bonne hygiène de vie (you don't say?!) :

- manger varier et équilibrer
- bouger un minimum pour faire travailler son cœur et limiter la prise de poids 
- se détendre le plus possible

Comment je m'y prends au quotidien ?

Je suis quelqu'un d'assez nerveuse et émotive, d'où une tension limite chez ma sage-femme lors de ma dernière visite (14/8); ben oui, ma hantise était que ma tension soit haute donc ... fatalement, elle était haute! 
Donc, réelle hypertension ou simple coup de stress ?

Ma sage-femme ne s'inquiète pas pour l'instant.

Moi, ça m'a néanmoins un peu affolé (comme il y a deux jours où j'ai eu un goût sucré dans la bouche toute la fin de journée et où j'ai cru que je faisais du diabète gestationnel ... Moi hypocondriaque ?). L'hypertension et ses conséquences me font peur, car cela m'empêcherait notamment d'accoucher en maison de naissance et puis, cela reste une maladie.

Depuis deux semaines, je veille donc à avoir une hygiène de vie irréprochable; alimentation blindée en fruits et légumes et sucres rapides limités, marche rapide 30 à 45 minutes par jour (+ une heure de badminton le weekend dernier). Pour ce qui est de la relaxation, je ne me sens pas particulièrement stressée de manière générale mais les coups de speed et de stress ponctuels sont compliqués à éviter... je veille toutefois à bien dormir, à lever le pied au travail et à profiter un maximum de ma grossesse 💓


Commentaires

Articles les plus consultés